THE CARTER CENTER
Waging Peace.
Fighting Disease.
Building Hope.

Press Releases

News &smp; Publications

FOR IMMEDIATE RELEASE
Oct. 17, 2011
CONTACT: In Atlanta, Deborah Hakes 1 404 420 5124 or
dhakes@emory.edu

 

Carter Center Calls for Urgent Steps by DRC's Election Commission
to Prepare for Nov. 28 Elections

En français

Read the full statement (PDF) > 

In a pre-election report released today, The Carter Center called for urgent steps by the Democratic Republic of the Congo's (DRC) election commission in order to be credibly prepared for Nov. 28 elections. The report is based on findings from the Center's long-term observers, who have been deployed throughout the DRC since August.

"There are serious threats to holding the election on Nov. 28 that must be addressed now," said David Pottie, associate director of the Carter Center's Democracy Program. "The Carter Center hopes that this report will call attention to these issues and spur key actors to action so that credible elections can be held."

Important Carter Center findings include that the Independent National Election Commission (CENI) must take rapid and convincing steps to ensure the transparency and credibility of the voter register; to ensure the timely distribution of all necessary election materials across the country, as well as other associated scheduling and logistical tasks; and to provide additional resources to implement civic and voter education in advance of election day.

The Center also noted that serious incidents of intimidation and violence have occurred during campaigning and urged CENI, presidential candidates, and party members to renew good faith efforts at communication and respect for the laws and procedures of the elections. The DRC is a large and fractured country with a violent past and present; failure to recognize this context, or worse, to exploit it for electoral gain, will undermine the possibility of genuine democratic elections.

The full report is available at www.cartercenter.org and includes the following key recommendations.

The Carter Center calls on the Congolese government:

  • To direct necessary resources to the National Congolese Police to guarantee the security of the electoral process, particularly during the deployment of sensitive electoral material, on election day throughout the 62,000 polling stations and during the tabulation process;
  • To provide the CENI with adequate financial means to accomplish its activities, especially under a tight electoral calendar;
  • To allocate funding to the CSAC for it to establish a separate office, independent of the RTNC; and
  • To improve the capacity of the Supreme Court.

The Carter Center strongly encourages the CENI:

  • To maintain a permanent communication mechanism with parties as partners in the electoral process by re-instituting the party political forum to meet on a regular basis;
  • To share plans for deployment of election results to tabulation centers;
  • To dramatically increase voter education efforts, especially in areas of most need in rural areas of country;
  • To increase access and transparency concerning the National Transmission Center (CNT);
  • To select suitable polling stations that allow members to conduct their work with sufficient space for voters, party witnesses, and domestic and international observers;
  • To recruit more women, as stipulated in Article 10 of the CENI's governing statute, especially to serve as polling station presidents;
  • To place emphasis on clear procedures to be followed consistently between polling stations during polling station worker trainings, which includes disseminating procedures in a clear, accessible form, such as a pocket-size guide, to relevant actors, including workers, political party witnesses, and observers;
  • To facilitate accreditation of international and domestic observers and party witnesses; and
  • To develop contingency plans if an election date delay becomes necessary. Should a delay be required, CENI should consult with presidential candidates, political parties, and international partners to ensure that the reasons are clearly defined and a detailed plan and budget is presented to achieve a realistic date.

The Carter Center was invited to observe the 2011 presidential and legislative elections by the CENI and in August established an office in Kinshasa and deployed 10 long-term observers to seven provinces: Kinshasa, Bas-Congo, Oriental Province, North Kivu, South Kivu, Katanga, and Kasai Oriental. In September, the Center deployed another 10 long-term observers to the remaining provinces. Current Carter Center observers represent 15 nationalities. In November, they will be joined by an additional 40 observers to monitor events in the days before the election and the entire vote tabulation process.

The Carter Center and its observers appreciate the good will of stakeholders at the local and national levels with whom we have met, including CENI, political parties, presidential and legislative candidates, civil society groups, domestic observers, voters, and media organizations in gathering observations of the electoral process. The Center is also partnering with Congolese national organizations to advance domestic observation efforts through its Human Rights House. The Center's observation mission is conducted in accordance with the Declaration of Principles for International Election Observation and Code of Conduct that was adopted at the United Nations in 2005 and has been endorsed by 37 election observation groups. The Center assesses the electoral process based on the DRC's national legal framework and its obligations for democratic elections contained in regional and international agreements.

 

####

 

"Waging Peace. Fighting Disease. Building Hope."

A not-for-profit, nongovernmental organization, The Carter Center has helped to improve life for people in more than 70 countries by resolving conflicts; advancing democracy, human rights, and economic opportunity; preventing diseases; improving mental health care; and teaching farmers in developing nations to increase crop production. The Carter Center was founded in 1982 by former U.S. President Jimmy Carter and his wife, Rosalynn, in partnership with Emory University, to advance peace and health worldwide.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


POUR PUBLICATION IMMEDIATE
17 Octobre 2011
CONTACTS: Atlanta, Deborah Hakes +1 404 420 5124; Kinshasa, Baya Kara +243-812- 407-659

 

Première déclaration pré-électorale du Centre Carter  sur
Les préparatifs en République Démocratique du Congo

 

Lire la déclaration complète >

Le Centre Carter a suivi de près la mise en œuvre du calendrier électoral publié par la Commission nationale électorale indépendante (CENI) en avril 2011. L'enrôlement des électeurs prévu pour le 28 Février 2011 a été reporté au mois de juin. La publication tardive des annexes de la loi électorale, qui déterminent le nombre de sièges parlementaires par circonscription a retardé la révision et la validation des 32.024.640 électeurs inscrits sur le fichier électoral. Le retard de publication de la liste électorale, ne donne pas l`opportunité à la population de confirmer ou de corriger les détails de leurs enrôlement et alimente les préoccupations des partis d'opposition au sujet de la qualité du fichier électoral et peut remettre en cause la crédibilité globale de la liste électorale. La CENI doit prendre des mesures rapides et convaincantes pour assurer la transparence et la crédibilité du fichier électoral pour répondre à l'obligation de l'Etat d'assurer le droit à tout les électeurs éligibles d`être inscrits.
 
La CENI et ses partenaires, notamment la Mission des Nations Unies au Congo (MONUSCO) qui fournit un appui d`assistance notamment le transport aérien pour la distribution du matériel électoral, sont soumis à la pression du temps pour assurer la distribution en temps opportun de tous les matériaux nécessaires pour l`élection présidentielle et les élections législatives du 28 novembre. Le nombre très élevé des candidats aux législatives arrêté à 18.386, crée un défi majeur pour la conception, l`impression et la distribution des bulletins de vote. Par ailleurs, la production des urnes accommodée à la taille des bulletins de vote est toujours en cours. Ces derniers éléments et le retard de réalisation de certaines tâches logistiques constituent une menace sérieuse pour la tenue des élections à la date prévue. Si un délai devient nécessaire, le Centre Carter exhorte la CENI à consulter ses partenaires, y compris les candidats présidentiels et les partis politiques, dès que possible, pour redéfinir un nouveau calendrier alternatif et réaliste, et annoncer une nouvelle date pour les élections.
 
Des ressources supplémentaires sont nécessaires pour mettre en œuvre l`éducation civique ainsi que la sensibilisation des électeurs avant le jour du scrutin. La CENI, éventuellement en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), devrait établir un programme d`activités mené à travers le pays par divers organismes afin d`identifier rapidement les lacunes d'éducation surtout dans les zones mal desservies, comme déjà fait en 2006 par la précédente commission électorale.
 
La campagne électorale débute officiellement le 28 octobre, cependant les partis politiques et les candidats à la présidentielle sont déjà actifs dans de nombreuses provinces du pays.  Plusieurs incidents d'intimidation et de violence ont été enregistrés et à signaler que le code de bonne conduite n`a pas été signé par tous les partis. Bien que, la concurrence soit de mise dans une élection, la CENI, les candidats à la présidentielle et les membres des partis politiques doivent doubler d`efforts pour une meilleure communication dans le respect des lois et des procédures pour la tenue d`une élection apaisée. La RDC est un pays grand et fracturé avec un passé violent et la poursuite des conflits à l'Est du pays. Ce contexte difficile a comprendre, et qui peut être exploité à des fins électorales, peut mettre en péril la tenue de véritables élections démocratiques. Tous les contentieux électoraux relatifs aux élections présidentielles et législatives sont jugés par la Cour Suprême, il y a un besoin urgent, de renforcement de capacité des ressources humaines et de l'expertise de la Cour pour le traitement des contentieux électoraux.
 
La Mission d`Observation Internationale du Centre Carter
 
Suite à l`invitation du président de la CENI, le Centre Carter a mené une mission d'évaluation en avril 2011, pour rencontrer les acteurs Congolais concernant l'environnement électoral et les préparatifs en cours pour les prochaines élections. Le 16 juillet 2011, la CENI a invité  officiellement le Centre Carter pour observer les élections présidentielles et législatives de 2011. Avec les forts encouragements des partis politiques, groupes de la société civile et des représentants de la communauté internationale, le Centre Carter a mis en place, le 1er août 2011 un bureau à Kinshasa afin de coordonner les activités de la mission d`observation internationale. Le 15 août 2011, le Centre a déployé dix observateurs de long terme couvrant sept provinces, Kinshasa, le Bas-Congo, la Province Orientale, le Nord et le Sud Kivu, le Katanga et le Kasaï Oriental. Le 30 septembre, le Centre a déployé dix observateurs de long terme supplémentaires couvrant ainsi la totalité des provinces. Les vingt observateurs du centre représentent quinze différentes nationalités. En novembre, ils seront rejoints par une équipe de quarante observateurs de court terme qui aura pour mission d`observer les activités électorales avant, pendant et après le jour du scrutin.
 
Le Centre Carter et ses observateurs apprécient la bonne volonté des acteurs du processus électoral au niveau local et national, dans la collecte des observations. Le centre poursuivra ses rencontres, notamment avec la CENI, les partis politiques, les candidats aux élections présidentielles et législatives, les groupes de la société civile, les observateurs nationaux, les électeurs et les organisations des médias. Le Centre Carter est également en partenariat avec des organisations nationales congolaises pour appuyer les efforts de l'observation nationale grâce à sa Maison des droits de l'homme. La mission d'observation du Centre est effectuée conformément à la déclaration de principes pour l'observation internationale d'élections et le code de conduite qui a été adopté aux Nations Unies en 2005 et a été approuvé par 37 organisations d'observation électorale.[1][1] Le Centre évalue le processus électoral fondé sur le cadre juridique national de la RDC et de ses obligations pour la tenue d`élections démocratiques contenues dans les accords régionaux et internationaux.
 
La mission d'observation électorale internationale du Centre Carter en  République démocratique du Congo est heureuse de publier sa première déclaration pré-électorale sur les élections présidentielles et législatives de 2011. Des rapports publics vont êtres fournis pour la poursuite de l`évaluation approfondie du processus électoral basée sur l`observation directe et la consultation avec un large panel d`acteurs politiques à travers le pays.

 

####

 

« Faire progresser la Paix. Combattre les Maladies. Construire l'Espoir ».

Organisation non gouvernementale à but non lucratif, le Centre Carter a aidé à améliorer les conditions de vie des populations dans plus de 70 pays, par la résolution de conflits, en promouvant la démocratie, les droits de l'homme et les opportunités économiques, par laprévention de maladies, en améliorant les soins de santé mentale, en formant des agriculteurs à l'accroissement de la production des récoltes dans les pays en développement. Le Centre Carter a été fondé en 1982 par l'ancien Président des États-Unis Jimmy Carter et son épouse Rosalynn en partenariat avec l'Université Emory, dans l'objectif de faire progresser la paix et la santé à travers le monde.

 

[1][1] La déclaration de principes pour l'observation internationale d'élections et le code de conduite à l'usage des observateurs électoraux internationaux (2005)

 

Sign Up for Email Updates

Thanks for Signing Up!

Please leave this field empty

Thanks for Staying Updated!

Now, we invite you to Get Involved