More Links in News & Events
Share

Carter Center to Observe Presidential Run-off in the Democratic Republic of the Congo

FOR IMMEDIATE RELEASE
 

CONTACTS:
 

In Kinshasa: Julie Benz Pottie,

jbenzpottie@gmail.comor +243-81-030-7366 (after Oct. 26)

In Atlanta: Deborah Hakes +1-404-420-5124

ATLANTA…. Former Prime Minister of Canada Joe Clark will lead a 45-member international delegation to observe the Democratic Republic of the Congo's presidential run-off elections Oct. 29. The Carter Center began long-term election observation in April following an invitation from the Independent Electoral Commission (CEI), and the welcome of all major political parties to observe the presidential and legislative elections.  Mr. Clark led the Center's delegation for the July 30 elections and he will be joined once again by John Stremlau, associate executive director of the Carter Center's Peace Programs, who returns as co-leader.

"While the results are not yet final, the Congo has elected its first multiparty National Assembly in nearly half a century. The importance of this accomplishment deserves the world's recognition and cannot be undermined through a return to intimidation or violence," said Mr. Clark.  "A second defining moment awaits the Congo as its people prepare to select their provincial assembly representatives and their national president from among the two remaining candidates, Joseph Kabila and Jean-Pierre Bemba. The Carter Center is proud to be associated with these elections and we hope that our ongoing presence as international election observers will assist the Congolese people at this critical moment in their return to peace."

With the support of the United Nations and the international community, the CEI has introduced several important procedural improvements, and promised others, that address concerns raised in the Center's assessment of the July 30 elections. The Center hopes the Congolese people, political parties, and candidates will continue to respect the electoral process. Congolese have the right to elect freely their representatives in a peaceful and tolerant environment. Efforts to mobilize political support through the use of hate speech, ethnic slurs, or physical intimidation do not advance this goal and must be rejected.  Political leaders must take responsibility for the words and actions of their party and campaign officials, and of the impact of their example on the actions of their supporters.  They are accountable for any failure to take responsible, credible, proactive measures to ensure that all such actions respect the norms of non-violent, democratic practice before, during, and after the elections.

The Center has shared the interim findings of its observers in four public statements (documents listed at right). The current delegation, representing 14 countries, will be deployed to all 10 provinces and Kinshasa. The Center's observers will conduct pre-election assessment in their deployment areas and witness poll openings, voting, closing, and counting on election day. The Center will continue its assessment throughout the tabulation of and announcement of results.

The Carter Center conducts its election observation in accordance with the Declaration of Principles of International Election Observation and Code of Conduct adopted at the United Nations in 2005.

The Carter Center was founded in 1982 by former U.S. President Jimmy Carter and his wife, Rosalynn, in partnership with Emory University, to advance peace and health worldwide.  A not-for-profit, nongovernmental organization, the Center has helped to improve life for people in more than 65 countries by resolving conflicts; advancing democracy, human rights, and economic opportunity; preventing diseases; improving mental health care; and teaching farmers to increase crop production. Please visit www.cartercenter.org to learn more about The Carter Center.

####

PUBLICATION IMMEDIATE

CONTACTS:

A Kinshasa: Julie Benz Pottie,

jbenzpottie@gmail.com or +243-81-030-7366 (à partir du 26 Octobre)

A Atlanta: Deborah Hakes +1-404-420-5124

ATLANTA…. L'ancien Premier Ministre du Canada, M. Joe Clark, prendra la tête d'une délégation internationale de 45 personnes pour observer le deuxième tour des élections présidentielles en République démocratique du Congo le 29 octobre.  A l'invitation de la Commission Electorale Indépendante (CEI), le Centre Carter a débuté sa mission d'observation des élections présidentielle et législative en avril,   et a reçu un accueil favorable de la part de tous les partis politiques  .  M. Clark, chef de la délégation a eu l'occasion d'observer sur le terrain les élections du 30 juillet aux côtés de M. John Stremlau, Directeur exécutif adjoint du Centre Carter, responsable des programmes liés à la paix, qui co-dirigera de nouveau la délégation.    

"Bien que les résultats définitifs des législatives n'aient pas été encore officiellement annoncés, le Congo vient d'élire son premier parlement  pluripartite depuis près d'un demi siècle. L'importance de cette réussite mérite d'être reconnue par le monde, et ne peut pas être compromise par un retour à l'intimidation ou à la violence », explique M. Clark.  « Une seconde étape historique  attend le Congo au moment où le peuple se prépare à élire ses représentants aux assemblées provinciales et à choisir son président national parmi les deux candidats :  Joseph Kabila et Jean-Pierre Bemba.  Le Centre Carter est fier d'être associé à ces élections et nous espérons que notre présence en tant qu'observateurs électoraux internationaux aidera le peuple congolais à poursuivre son chemin vers la paix ».  .  

Avec le soutien des Nations Unies et de la communauté internationale, la CEI a introduit plusieurs améliorations procédurales, et en a promis d'autres, tenant compte ainsi des recommandations  effectuées par le Centre Carter au lendemain des élections du 30 juillet.  Le Centre Carter espère que le peuple Congolais, les partis politiques et les candidats continueront à respecter le processus électoral.  Les Congolais ont le droit d'élire librement leurs représentants dans un environnement apaisé et animé par l'esprit de tolérance.  Toute tentative visant  à à rallierà travers une rhétorique haineuse, la discrimination ethnique ou des intimidations physiques ne s'inscrit pas dans cet objectif et doit être rejeté.  Les dirigeants politiques doivent prendre leurs responsabilités vis-à-vis des discours et actes des dirigeants et porte-paroles de leurs campagnes, et vis-à-vis de l'impact que cela peut avoir sur le comportement de leurs supporters.  Ils seront appelés à rendre des comptes au cas où ils ne prendraient pas des mesures responsables, crédibles et efficaces pour s'assurer que toute action se déroule dans le respect des normes de non violence et de démocratie avant, pendant et après les élections.  

Le Centre a rendu public les conclusions provisoires de ses observateurs à travers quatre déclarations (disponibles sur  www.cartercenter.org). La délégation actuelle, représentant 14 pays, sera déployée dans chacune des 10 provinces ainsi qu'à Kinshasa.  Les observateurs du Centre effectueront des évaluations pré-électorales dans leurs zones de déploiement et observeront l'ouverture des centres de vote, le déroulement du scrutin lui-même, la fermeture, et les opérations comptage.  Le Centre poursuivra son observation pendant toute la durée de la compilation et ce jusqu'à l'annonce des résultats.  

Le Centre Carter poursuit ses observations électorales conformément à la Déclaration des Principes d'Observation Electorale Internationale et du Code de Conduite adoptés aux Nations Unies en 2005. 

####

Le Centre Carter fut crée en 1982 par l'ancien Président des Etats Unis, Jimmy Carter, et son épouse Rosalynn, en partenariat avec l'Université d'Emory, afin de faire progresser la paix et la santé dans le monde entier.  Organisation sans but lucratif, non gouvernementale, le Centre Carter a permis d'améliorer la qualité de vie de gens dans plus de 65 pays en résolvant des conflits,  faisant progresser la démocratie, prévenant des maladies, améliorant les soins de santé mentale, et apprenant aux paysans d'augmenter leur production de vivres.  Veuillez visiter le site  www.cartercenter.org pour en apprendre davantage sur le Centre Carter. 

Donate Now

Sign Up For Email

Please sign up below for important news about the work of The Carter Center and special event invitations.

Please leave this field empty
Now, we invite you to Get Involved
Back To Top